17 octobre 2007

Au commencement...

Au commencement, un couple.
Le 4 octobre 2007, je commence à avoir des nausées. Je ne m'inquiète pas, je pense que c'est le stress du mariage (je dois me marier 2 jours plus tard !).
Le 5 octobre : nausées.
Le 6 octobre, jour de mon mariage : nausées. D'ailleurs si fortes que lorsque la maquilleuse s'occupe de moi, je lui dis : "Je me sens pas bien, je crois que je vais vomir..." Finalement non, ça passe.
Je suis toujours persuadée que c'est le stress du mariage, d'ailleurs mes nausées ont lieu dans la journée, et ne sont pas matinales comme on l'entend souvent en parlant de grossesse.
Je suis censée avoir mes règles le 7 ou 8 octobre, mais rien. Je ne m'inquiète toujours pas, je me dis que le stress a dû les décaler, surtout que j'ai parfois des douleurs identiques aux douleurs prémenstruelles.
Jeudi 11 octobre, je me pose sérieusement des questions, d'autant que Chéri n'arrête pas de me dire que je suis enceinte. Je me décide à aller en pharmacie. Je n'achète pas un test mais deux, car je veux une réponse tout de suite et je me dis : "Si la réponse est négative ce soir, elle sera peut-être différente demain matin, donc je ferai deux tests." J'arrive à la maison, je fais le test, et au bout de 3 minutes, les 2 traits sont bien là ! Je suis sous le choc. Je ne suis ni heureuse ni mécontente, je suis paniquée. Complètement. Un coup de fil à Chéri qui me rassure, ça va mieux.
Vendredi 12, je file faire une prise de sang. Verdict à 17h30 : je suis enceinte de 2 à 3 semaines.
Prochaine étape : rendez-vous gynéco le 25 octobre. En attendant, je ne sais pas ce qu'il faut faire ou ne pas faire, quoi manger... C'est le flou. Mais j'essaie de ne pas trop me prendre la tête. Seule crainte : une anesthésie dentaire faite la veille du test de grossesse. J'espère que cela n'aura pas de conséquences pour mon bébé.

Ces derniers jours, toujours des nausées, le matin quand je suis dans le métro (l'odeur ? le monde ?) et surtout l'après-midi.
Je suis très sensibles aux odeurs, notamment aux parfums. Quand je croise quelqu'un qui a du parfum ou lorsque je passe au rayon cosmétiques du supermarché, ça me gêne, j'ai l'impression que l'odeur est décuplée.

Voilà pour le moment.
À très bientôt !

1 commentaire:

Julie adore a dit…

C'était pareil pour moi pour les nausées:))))))) à la sortie du métro je vomissais:) cela durait 4 mois et puis fini!:)